Neurologie

Vu la complexité neurologique dans les différents domaines physiques et psychiques il est difficile pour certains patients de décrire leurs symptômes. L’exploration de l’histoire de la maladie et un examen clinique de neurologie me permettra d ́établir un diagnostic ainsi qu’un traitement individuel.

Démence

On observe une perte croissante des capacités cognitives. Au début, il s'agit surtout de troubles de la recherche de mots, de la concentration et de la mémoire à court terme. Plus tard il ya un manque d’orientation et de la mémoire à longue durée, ce qui conduit à un "état chronique de confusion“.

Les causes: Il s'agit d'une maladie neurodégénérative, qui peut se présenter sous différentes formes. Le plus souvent il s’agit d'une démence de type Alzheimer ou vasculaire, comme aussi d’une démence de type de levy body. Ces formes peuvent également exister simultanément.

La démence nécessite un traitement global, dont un traitement pharmacothérapeutique et l'organisation de l’environnement. Les proches qui s'occupent du patient ont souvent eux-mêmes besoin d'être soutenus.

Pseudodémence: Dans le cas de la pseudodémence, il n'y a pas de causes neurodégénératives. Il s'agit d'une perturbation de la cognition, en particulier de la concentration, de l'attention et de la mémoire à court terme; il n’y a pas de troubles de l'orientation .

Les causes peuvent être une dépression grave, des situations stressantes, une insomnie, des maladies organiques ou même certains médicaments.

Grâce au traitement de la maladie sous-jacente la pseudodémence disparaît à nouveau.

Pour plus information voir: www.alzheimer-austria.at

Delire: Un état délirant est un "état de confusion aiguë“ due par exemple à un changement de lieu ou de contact social, comme par exemple lors d'une hospitalisation; mais peut aussi être due à une déshydratation ou malnutrition, ainsi qu’à certains médicaments, drogues ou l'alcool. Avec un traitement approprié, le délire devrait disparaître rapidement.

Douleurs chroniques

La douleur chronique affecte la qualité de vie. Les personnes concernées commencent souvent par avoir une douleur aiguë due à une blessure ou suite à une maladie. Avec le temps, elles se transforment en douleurs chroniques qui persistent même après la guérison des lésions causales.

Causes:
Au début cela peut être und maladie comme le rhumatisme, l'arthrose, l'ostéoporose. Dans la vie quotidienne, on observe également de fréquentes douleurs qui se situent principalement dans les muscles du cou, de l'épaule et des zones lombaires ("douleurs dorsales“).

D'autre part, on parle aussi de la douleur fantôme après une amputation ou accompagnant une maladie du cancer.

La douleur chronique peut également être intensifiée par des symptômes psychiques, comme par exemple les douleurs dorsales irradiantes dans la jambe, causées par une lésion discale de la colonne lombaire. Elles peuvent être aggravées par une adaptation insuffisante, un trouble anxieux ou un trouble dépressif.

Dans ce cas l ́inactivité ne soulagera pas la douler-d ́oú la nécessité de faire de la kinésiotherapie.

Maux de tête

Les maux de tête, comme les maux de dos, sont très fréquents. Les enfants et les adultes peuvent en souffrir. Les maux de tête sont généralement temporaires et de courte durée. Des remèdes maison ou de simples analgésiques peuvent aider à court terme. Toutefois, si la douleur intense est fréquente (par exemple, quotidiennement), un diagnostic est nécéssaire pour établir un traitement .

Ou bien ils font partie d’une maladie organique (comme par exemple l ́amétropie, le glaucome, une hypertension artérielle ou bien aussi un problème de sinusite). Ou bien c’est une maladie à part, comme la migraine. Mais les maux de tête peuvent également accompagner des "maladies organiques“.

Les maux de tête peuvent aussi parvenir d’un problème musculaire ou psychique (par exemple provoqués par des situations stressantes ou un manque de sommeil). Le caractère de la douleur peut être aigu ou diffus.

Migraine
Migraine sans aura (forme la plus courante):
La migraine est un trouble indépendant et un mal de tête qui se manifeste par des crises. Le mal de tête est situé unilatéralement dans la région temporale et est intense, généralement pulsatif et lancinant. Elle se produit initialement d'un côté et peut se propager de l'autre côté pendant la crise, ces douleurs durent généralement quelques heures jusqu'à 3 jours (statut migrainique).

Les symptômes d'accompagnement typiques sont des symptômes végétatifs tels que des vomissements, des nausées, une sensibilité à la lumière, à l'odeur et au bruit. Chaque mouvement intensifie la douleur. Les patients s’allongent généralement dans une chambre sombre et calme. La routine quotidienne habituelle doit être interrompue.

Dans de nombreux cas, les crises de migraine s'annoncent certains signes précurseurs peuvent être une humeur dépressive ou une euphorie ou une irritabilité, mais aussi une fatigue ou une activité accrue, des problèmes digestifs.

Migraine hémiplégique:
Outre les symptômes de l'aura décrits ci-dessus, il existe également un trouble des mouvements jusqu'à la paralysie d'un certain membre, qui disparaît en moins d'une heure. Cette forme, est prédisposée génétiquement.

La migraine basilaire:
Dans ce cas la vascularisation de l'artère basilaire (du tronc cérébral et du cervelet) est insuffisante. Les symptômes sont dysarthrie (trouble de la parole), ataxie (trouble du mouvement), l'acouphène "perte d'audition", troubles visuels, comme les défaillances du champ visuel ainsi que les troubles sensoriels des deux côtés des extrémités jusqu'à la perte de la conscience.

Cause de la migraine:
On observe une prédisposition génétique - due à une dysfunction des méninges et des vaisseaux du cerveau - les systèmes de régulation de la douleur sont perturbés et réagissent de manière hypersensible aux stimuli.

La théorie neurovasculaire décrit une augmentation du flux sanguin dans certaines zones du cerveau, qui entraîne ensuite une suractivité des cellules nerveuses. Le nerv trijumeau (xème nerf crânien), en particulier, envoie des stimuli de douleur au cerveau. Cela entraîne une libération de protéines des vaisseaux sanguins qui, à leur tour, provoque une inflammation du tissu cérébral et des méninges. Les fluctuations de l'équilibre de la sérotonine (qui régule la largeur des vaisseaux) jouent également un rôle. Les symptômes neurologiques décrits ci- dessus se manifestent en fonction de la zone du cerveau qui est touchée.

La migraine ne peut être guérie, mais la fréquence et l'intensité des crises peuvent être réduites. Au fil des années, elle peut disparaître complètement.

Les facteurs qui peuvent déclencher une crise sont entre autre les suivants: Stress, épuisement, manque de sommeil, alimentation irrégulière, faim, fluctuations hormonales, lumières clignotantes, aliments tels que le vin rouge, le vin mousseux, le fromage, le chocolat et les noix.

Le syndrome de Bing Horton
En général, ce mal de tête se produit toujours unilatéralement-dans la région du front, des yeux et des tempes. Dans certains cas, la douleur s'étend également jusqu’au muscles du cou. Une crise est accompagnée au moins d ́un des symptômes suivants: des larmes, un œil rouge, une narine bouchée, une forte transpiration du visage et un œil gonflé. Cette crise de douleur dure entre 15 minutes et 3 heures et elle se produit périodiquement. Entre les crises les personnes concernées n ́ont pas de douleurs
Facteurs déclenchants: L'alcool, les aliments contenant de l'histamine, le tabac, certains médicaments vasodilatateurs, l’effort physique et l’exposition en haute altitude.

Les causes: Dysfonctionnement du système nerveux autonome dans certaines régions du cerveau (l'activité accrue de l'hypothalamus est maintenue par le nerf trijumeau).

Neuropathische Schmerzen
Ces douleurs nerveuses surviennent après une blessure du système nerveux central ou périphérique. Les douleurs sont généralement brûlantes continues alternant avec des crises de douleur.

En plus, il y des troubles de la sensibilité dans les zones touchées (paresthésies). Ces douleurs peuvent se manifester par exemple dans la maladie de Zona, dans des névralgies du nerf trijumeau et dans les polyneuropathies du Diabète.
Je suis à votre disposition pour un diagnostic précis et pour répondre à vos questions.
Prendre rendez-vous

Contact

+43 676 553 20 44
ordination@dr-zeman.at

Adresse

Praterstraße 8/8
1020 Wien

Copyright 2020 Dr. Barbara Zeman